Le poids, sans commentaires : plus qu’une semaine, pour toujours

décembre 08, 2017


C’était la Semaine (du 13 au 17 novembre 2017) : Le poids, sans commentaire, une initiative d’ÉquiLibre. Des ambassadeurs magnifiques ont fait de cette semaine, une qui a comptée.


Cette semaine de sensibilisation, elle est importante, pour tous. Pour les femmes qui sont complexées par une partie ou une autre de leur corps, pour les jeunes filles et les adolescentes qui subissent la pression constante d’« entrer » dans le moule que la société pousse, pour les jeunes garçons, les adolescents et certains hommes qui croient que la seule chose qui compte ce sont les muscles et dépasser le 5’7’’ quand ils auront fini leur puberté.

Chaque personne est différente, chaque personne à son type de beauté, une beauté unique. Le poids reste le sujet de discussion le plus fréquent que j’entends quand je me promène dans les magasins.


La grande shopaholic que je suis passe ses midis dans les magasins parce que j’aime me promener et on n’est jamais à l’abri d’une merveilleuse découverte ou d’un rabais spontané. Non, mais, je rentabilise mes efforts quand même ! Sans dire aussi qu’une partie de mon travail consiste à fouiller les réseaux sociaux. Les commentaires que j’entends et que je lis sont horribles.

« Si t’étais pas si grosse, peut-être que les gens t’aimeraient plus »
« Mais ton visage est tellement joli, pour une personne ronde »
« Je ne comprends même pas comment elle peut être amie avec toi, c’est gênant de se tenir avec une personne aussi énorme »
« C’est certain que personne ne te désire et que tu vas finir seule »

Ces choses, ces commentaires monstrueux, je les ai entendus, les ai lus, ou je me les ai suis dit à moi-même. Comment peut-on permettre cela ?

Commençons par nous même. Est-ce que tu pourrais parler à ton/ta meilleur(e) ami(e) de la manière dont tu te parles quand tu te regardes et t’examines dans le miroir ? Est-ce que tu oserais parler à une personne que tu aimes, estimes et apprécies tellement de cette manière ? Probablement pas. Alors, pourquoi te parles-tu ainsi ? S’aimer, c’est la base de tout. S’aimer comme on est, en ce moment, à cette minute près, c’est le commencement d’une nouvelle route de pensée.

Ensuite, je te mets au défi d’aller magasiner, de te promener, d’aller faire un truc qui te fait du bien. Si tu rencontres un/une étranger (ère) en chemin et que quelque chose chez cette personne te rend heureux, dis-lui.

« Hey, je veux seulement te dire que ton outfit est on point ! »
« Tes lunettes sont trop cool »
« Tu as un merveilleux sourire »

Peu importe, fais un compliment. Tu vas te sentir merveilleusement bien et tu rendras peut-être heureuse cette personne pour le reste de sa journée ! C’est un peu comme le principe de donner au suivant. Ça crée une chaîne de positivisme et les visions changent. Nous ne sommes pas qu’une enveloppe de chair, l’important c’est ce qu’il y a en dedans, pas les chiffres sur la balance. Ta valeur comme être humain n’égale pas le chiffre que tu vois.

 
J’ai passé la majeure partie de ma vie à me battre contre moi-même. Quand j’avais 14 ans et un corps de fou, je me disais que j’étais trop grosse. Que si j’étais aussi mince que mes amis, peut-être qu’un garçon daignerait poser les yeux sur moi. Je vivais en me disant que ma valeur, elle était déterminée par le regard des autres. J’ai fait beaucoup de chemin depuis, énormément. Cela n’a pas été facile, loin de là. Les régimes sans buts, le manque de motivation, les thérapies, l’intimidation que j’ai subie à cause de mon poids, tout ça a fait de moi la personne plus forte et équilibrée que je suis aujourd’hui et je suis fière du travail que j’ai fait pour m’aimer et m’accepter comme je suis.

Par contre, personne n’a besoin de subir de l’intimidation et des commentaires désobligeants pour s’aimer et s’accepter. Non. Alors, continuons de changer les mentalités, faisons exploser les limites et les moules, et soyons nous-mêmes, dans notre plus belle individualité.

Si tu as besoin d’informations, si tu veux changer ta mentalité sur le sujet, tu peux aller consulter le site d’ÉquiLibre.

N’oublie surtout pas que, ça commence par soi. Tu es une personne extraordinaire, et ton poids, ça reste sans commentaire.



Rebecca XO
Collaboratrice

You Might Also Like

0 commentaires

Laissez votre commentaire ici:

nzke9l28n393g7cz0gz3bo07hi1non